Navigation – Plan du site

Une nouvelle étape

L’évolution éditoriale et visuelle d’une revue qui cherche à s’adapter à son époque
Marie Poinsot
p. 1

Texte intégral

1Après quinze années de rythme bimestriel, sous la houlette de Philippe Dewitte qui avait conduit le passage de la revue à un format de sciences sociales, Hommes & Migrations fait un nouveau pari pour rejoindre le cercle étroit des parutions trimestrielles spécialisées sur les migrations internationales. En préservant son identité éditoriale propice aux approches pluridisciplinaires et au dialogue entre savoirs scientifiques et réflexions de terrain, la revue va désormais produire moins de numéros, mais plus de contenus, avec plus d’exigence de fiabilité, de qualité et d’écho sur ce qui se passe dans le monde d’aujourd’hui.

2Avec cette nouvelle périodicité, les dossiers thématiques conservent leur volume d’articles dont la vocation est de diffuser des synthèses accessibles de travaux souvent pointus. L’ouverture se fait principalement par des chroniques nouvelles : entretiens de personnalités engagées sur la problématique des migrations (intellectuels, artistes, entrepreneurs, militants associatifs, etc.), reportages qui valorisent les initiatives de terrain, élargissement du champ critique sur la création contemporaine (films, livres, musiques, théâtre et expositions) qui est aujourd’hui si prolixe sur les phénomènes migratoires et leurs effets sur les sociétés contemporaines. Les débats d’idées ne sont pas en reste avec des points de vue originaux et des analyses inédites plus nombreuses sur l’actualité.

3La rédaction a voulu que ce changement de parution soit accompagné d’une nouvelle maquette qu’elle espère plus dynamique, laissant davantage de place aux images et aux espaces de respiration qui améliorent de ce fait la lisibilité des textes.

4Pour l’année 2013, la programmation sera marquée par une dimension internationale puisque les quatre dossiers thématiques mettent l’accent sur des comparaisons ou des situations nationales. Après ce premier dossier sur les migrations en milieux ruraux, le dossier sur Le Japon, un pays d’immigration ? Portera sur des travaux inédits en France. Puis la notion de “diaspora” sera questionnée à travers l’analyse des migrations marocaines dans le monde. Enfin, un dossier sur les frontières permettra de comprendre les modes opératoires de ces délimitations géopolitiques mais aussi symboliques sur les territoires et les populations.

5La revue Hommes & Migrations fut une des premières à publier, dès la fin des années 1980 et régulièrement depuis, des dossiers sur les “immigrés à la campagne”. On a souvent tendance à associer les migrations à des phénomènes essentiellement urbains. Les migrations qui touchent les modes ruraux sont pourtant anciennes et en pleine expansion de nos jours. Ce nouveau panorama international n’aurait pu être réalisé sans la collaboration de deux chercheuses chevronnées, Chantal Crenn et Simona Tersigni. Il nous aide à comprendre les ressorts de ces mobilités en milieux ruraux et leurs modalités d’insertion dans des économies rurales qui ne sont pas seulement dominées par l’agriculture ou l’agro-alimentaire. Malgré la diversité des parcours migratoires, ces migrant(e)s, souvent saisonniers partagent une commune invisibilité sociale qui méconnaît leur rôle économique dans des secteurs en pleine mutation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Poinsot, « Une nouvelle étape », Hommes et migrations, 1301 | 2013, 1.

Référence électronique

Marie Poinsot, « Une nouvelle étape », Hommes et migrations [En ligne], 1301 | 2013, mis en ligne le 29 mai 2013, consulté le 29 mars 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/1892

Haut de page

Auteur

Marie Poinsot

Rédactrice en chef

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org