Navigation – Plan du site
Dossier

La santé des femmes immigrées d’origine italienne vieillissantes en France

Le familialisme au cœur des perceptions et des modes de gestion
Irène Morra et Catherine Gucher
p. 59-65

Résumé

Si l’expérience de la vieillesse constitue une épreuve, les manières de la traverser dépendent fortement des supports d’aide formelle et informelle qui peuvent être mobilisés. Pour les femmes âgées d’origine italienne rencontrées dans l’agglomération grenobloise, l’épreuve revêt une dimension sociale autant que somatique. La problématique du lien est centrale dans leurs évocations. Pour les accompagner, enfants et petits-enfants organisent leur soutien sur un modèle familialiste en bonne intelligence avec les services professionnels.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

La famille au centre du réseau social
Troubles cognitifs et solitude
La perte de la mémoire et les symptômes de la solitude
Les modes de gestion familiale de la maladie
Le paradoxe d’un familialisme ouvert
Conclusion

Aperçu du début du texte

“Le social traverse le corps de part en part, il n’y a pas de maladie hors du sens social donné par une diversité d’acteurs à des ressentis, des états du corps, en fonction de leur culture d’appartenance ou de référence”, Marcel Druhle

Vivre et vieillir en terre d’immigration constitue une expérience à multiples facettes. Mais le vieillissement des femmes migrantes demeure un objet marginal des recherches en sciences humaines. En concevant la maladie comme un “objet métaphorique”, à savoir un “signifiant dont le signifié est le rapport de l’individu à l’ordre social”, et en recourant à la méthode qualitative du récit de vie, nous souhaitons mettre en évidence la manière dont le discours qui se construit autour de la maladie devient révélateur du rapport entre l’individu et la société d’accueil et se trouve relié à une relecture du parcours migratoire. Il s’agit d’analyser les représentations de la santé et de la maladie des femmes immigrées âgées qui résident en milieu urbain et font...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Irène Morra et Catherine Gucher, « La santé des femmes immigrées d’origine italienne vieillissantes en France », Hommes et migrations, 1309 | 2015, 59-65.

Référence électronique

Irène Morra et Catherine Gucher, « La santé des femmes immigrées d’origine italienne vieillissantes en France », Hommes et migrations [En ligne], 1309 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3073 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3073

Haut de page

Auteurs

Irène Morra

Doctorante en sociologie

Catherine Gucher

Maître de conférences, HDR, UMR PACTE, SFR Santé Société, université Pierre-Mendès-France, Grenoble

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org