Navigation – Plan du site
Dossier

Les choix d’inhumation des Maghrébins âgés vivant en France

Fatima Mezzouj
p. 127-134

Résumé

Pour les immigrés maghrébins âgés de confession musulmane, le choix du lieu de leur inhumation cristallise de profondes angoisses, la conduite en leur dernière demeure étant très codifiée en islam. La plupart choisissent de se faire enterrer sur leur terre natale. Les retards d’inhumation du corps ou les risques de son exhumation au gré de l’expiration des baux des concessions funéraires sont parmi les raisons qui les poussent à quitter la France post mortem.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

La mort pour les musulmans
Mort et inhumation chez les Maghrébins âgés
Le choix du pays où se faire inhumer
L’importance du rituel
Prédominance des rites : problèmes, pistes et solutions
Pompes funèbres musulmanes et carrés musulmans : les avancées du respect des rites
Les pistes d’évolution envisageables
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’immigration des travailleurs maghrébins, perçue initialement comme temporaire, a progressivement évolué vers une immigration durable et un ancrage dans le paysage français. Cette main-d’œuvre dont la venue a, pour l’essentiel, été organisée avec les pays d’émigration, a contribué à la (re)construction de la France dans le contexte des Trente Glorieuses. Les immigrés du Maghreb, comme le montre Abdelmalek Sayad, nourrissaient l’espoir de retourner définitivement dans leur pays d’origine, au mieux une fois un pécule amassé, au pire à la retraite. Si de nombreux travaux et rapports ont été consacrés au mode de vie, au parcours migratoire puis à la vieillesse de ces hommes, peu de recherches et d’études ont abordé ce temps fort qu’est la fin de vie, le rapport à la mort, le choix du lieu et des conditions d’inhumation de ces anciens travailleurs immigrés qui cheminent vers le crépuscule de leur vie, loin de leur terre natale.

Alors que la France compte aujourd’hui environ 5 millions de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fatima Mezzouj, « Les choix d’inhumation des Maghrébins âgés vivant en France », Hommes et migrations, 1309 | 2015, 127-134.

Référence électronique

Fatima Mezzouj, « Les choix d’inhumation des Maghrébins âgés vivant en France », Hommes et migrations [En ligne], 1309 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3094 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3094

Haut de page

Auteur

Fatima Mezzouj

Doctorante en sociologie à l’université Pierre-Mendès-France de Grenoble, membre du laboratoire PACTE, chargée de mission personnes âgées immigrées, Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN), ministère de l’Intérieur.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org