Navigation – Plan du site
Dossier

Respect du corps et des souhaits de sépulture des Maghrébins âgés

Anne-Marie Duguet et Jenny Duchier
p. 147-154

Résumé

Les familles des migrants musulmans âgés, en particulier ceux atteints de troubles cognitifs, demeurent réticents à placer leurs aînés en milieu hospitalier. En cause, la crainte qu’on ne tienne pas compte de leur culture quant au respect du corps et aux rites funéraires. Les personnels soignants commencent à prendre conscience de leur manque de connaissances des us et coutumes musulmans afin de prévenir ce type de discriminations.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Entretiens de l’étude MATC : culture et soins aux migrants âgés
Respect du corps dans la culture du Maghreb
L’accompagnement dans la fin de vie
Nourriture, rites funéraires : le respect des traditions et de la culture musulmanes
Droits des patients et déontologie 
Le corps après la mort : concilier les convictions
Les lieux d’inhumation des musulmans en France
La réponse des institutions 
Les difficultés juridiques
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les professionnels de santé, questionnés pour l’étude MATC au sujet de l’incidence de la culture sur les soins aux patients âgés originaires du Maghreb, ont souligné qu’ils étaient soucieux de respecter au mieux la culture et la religion de ces patients, mais aussi que, face à une pathologie souvent trop avancée pour qu’ils expriment eux-mêmes des souhaits, ils ignoraient les attentes réelles de leurs familles. En dehors des professionnels originaires de ces pays, les connaissances des autres membres du personnel se limitent aux restrictions dans l’alimentation (pas de porc, ni d’alcool) et aux rites funéraires (pas d’atteinte à l’intégrité du corps, toilette rituelle). Tous les professionnels constatent que les Maghrébins sont très peu nombreux dans les structures d’accueil telles que les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les accueils de jour, et qu’il y a une “discrimination” de fait, en partie parce que, craignant que leurs aînés ne trouvent...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Marie Duguet et Jenny Duchier, « Respect du corps et des souhaits de sépulture des Maghrébins âgés », Hommes et migrations, 1309 | 2015, 147-154.

Référence électronique

Anne-Marie Duguet et Jenny Duchier, « Respect du corps et des souhaits de sépulture des Maghrébins âgés », Hommes et migrations [En ligne], 1309 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 26 mai 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3097 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3097

Haut de page

Auteurs

Anne-Marie Duguet

Maître de conférences des universités.

Jenny Duchier

Ethnologue ingénieur d’études

 

(UMR 1027 Inserm, université Paul-Sabatier, Toulouse).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org