Navigation – Plan du site
Dossier

La confection et les immigrés à Paris

Une histoire ancienne
Nancy L. Green
p. 7-12

Résumé

La mode parisienne a besoin des immigrés. Mieux, son développement accéléré depuis le milieu du XIXe siècle n’aurait pu se faire sans eux. L’univers de la confection a grand besoin de main-d’œuvre. Ce secteur est donc propice pour les étrangers qui arrivent à Paris et qui cherchent du travail. Juifs de tous horizons, Polonais, Russes, Belges, Arméniens ou Chinois, les migrants continuent de prendre part à la fabrication et au commerce de vêtements, contribuant à la renommée de la capitale mondiale de la mode.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Au service de la flexibilité
L’univers de la confection et la main-d’œuvre étrangère
Ouvriers juifs, ouvriers arméniens
Nouvelles vagues migratoires et luttes pour la régularisation
Le renouvellement d’une industrie urbaine

Aperçu du début du texte

Comment parler de la « mode en France » et des étrangers sans parler des travailleurs immigrés de la confection ? La mode est en grande partie fabriquée par eux, et cela depuis plus d’un siècle et demi. La mode est « fashion », certes, mais elle est produite pour toutes les bourses. La mode « d’en bas », voire « basic » et à bas prix, c’est la mode de tous les jours. C’est aussi un mode de production, où les grands couturiers ont toute leur place, les petites mains et les mécaniciennes de la confection également.

La confection de vêtements en série est une industrie qui s’accroît depuis le XIXe siècle grâce à une grande « découverte » : les tailles humaines se ressemblent. La fabrication de vêtements en série a commencé par des uniformes pour militaires et des articles pour les colonies. Les hommes en étaient les premiers destinataires. Or la masculinisation de la mode aidant, ce type de fabrication va s’étendre à l’habillement féminin. Dans un célèbre article de 1904, Georg Simmel d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nancy L. Green, « La confection et les immigrés à Paris », Hommes et migrations, 1310 | 2015, 7-12.

Référence électronique

Nancy L. Green, « La confection et les immigrés à Paris », Hommes et migrations [En ligne], 1310 | 2015, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3140

Haut de page

Auteur

Nancy L. Green

Directrice d’études, École des hautes études en sciences sociales.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org