Navigation – Plan du site
Dossier

Les Iraniens à l’étranger, une composante de la société iranienne

Amin Moghadam et Serge Weber
p. 7-11

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les étapes historiques de la constitution d’« une » diaspora
Un repli vers l’étranger proche
La mise en récit du voyage et de l’exil
Les enjeux de la citoyenneté à distance
Les espaces migratoires : perspectives pour de nouvelles recherches

Aperçu du début du texte

Au moment où nous écrivons cette introduction, un tournant historique est peut-être pris. Le 16 décembre 2015, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a pris la décision de « fermer le dossier nucléaire iranien ». Cela promet des perspectives nouvelles pour les relations entre l’Iran et le reste du monde, en premier lieu celles que tissent les Iraniens de la diaspora. Pendant longtemps, les relations de l’Iran avec l’extérieur ont été limitées aux alliances avec ses partenaires régionaux. Mais les interactions entre les Iraniens de l’étranger, l’État et la société de l’intérieur constituent aussi un pouvoir influent. Les études consacrées à la diaspora iranienne ont souvent mis l’accent sur la rupture qui a marqué les départs forcés après la évolution et pendant les années de guerre. Or cette diaspora est aujourd’hui particulièrement hétérogène, du fait de sa stratification historique, et traversée par de multiples diffractions selon les périodes ou les causes des dépar...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Amin Moghadam et Serge Weber, « Les Iraniens à l’étranger, une composante de la société iranienne », Hommes et migrations, 1312 | 2015, 7-11.

Référence électronique

Amin Moghadam et Serge Weber, « Les Iraniens à l’étranger, une composante de la société iranienne », Hommes et migrations [En ligne], 1312 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 24 avril 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3484 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3484

Haut de page

Auteurs

Amin Moghadam

Université Aix-Marseille, chercheur associé à l’Urmis.

Articles du même auteur

Serge Weber

Université Paris-Est Marne-la-Vallée, laboratoire Analyse comparée des pouvoirs.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org