Navigation – Plan du site
Dossier

L’Iran, pays d’accueil

Un point de vue juridique sur les migrants et les réfugiés
Safinaz Jadali
p. 13-20

Résumé

En tant que pays de destination, l’Iran a près de quarante ans d’expérience dans la gestion de la migration, à la fois dans des situations d’urgence et sur la durée. Vu l’importance de la question migratoire au niveau mondial, ainsi que la place particulière de l’Iran vis-à-vis de la migration, le pays a besoin de développer ses capacités de gestion via des politiques et des législations renforcées à cet égard. La réconciliation entre la sécurité nationale et la protection humanitaire devrait davantage être prise en compte par les autorités iraniennes.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Profil et statut des populations migrantes en Iran
Cadre juridique de la protection des réfugiés en Iran
Droits et privilèges des réfugiés
Le premier plan d’identification et de régularisation
Le second plan d’identification et de régularisation
La politique de gestion de la migration par l’État Iranien
La protection des droits humains des migrants
Améliorer les politiques d’immigration
Renforcer l’espace de l’asile
Conclusion

Aperçu du début du texte

La révolution de 1979 qui a conduit à l’avènement de la République islamique constitue un tournant dans l’histoire moderne des migrations en Iran. Durant cette période, l’Iran a, en effet, connu des flux à grande échelle et simultanés d’émigration et d’immigration. La vague d’émigration directement liée à la révolution de 1979 a concerné des gens proches du régime du chah, des militaires, des minorités religieuses comme les Baha’i, les juifs et les Arméniens, des gens de gauche et des libéraux. En outre, la guerre avec l’Irak en 1980 a aussi provoqué le départ de nombreux jeunes gens fuyant le service militaire et l’envoi au front.

À la suite de l’invasion soviétique de l’Afghanistan en 1979, le nouveau gouvernement iranien a ouvert les bras aux Afghans déplacés. Ce faisant, il répondait davantage aux valeurs religieuses et humanitaires de l’islam qu’aux obligations de la Convention de 1951 sur le statut des réfugiés. Cette politique d’accueil à bras ouverts se fondait sur l’idée qu’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Safinaz Jadali, « L’Iran, pays d’accueil », Hommes et migrations, 1312 | 2015, 13-20.

Référence électronique

Safinaz Jadali, « L’Iran, pays d’accueil », Hommes et migrations [En ligne], 1312 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 24 mars 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3486 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3486

Haut de page

Auteur

Safinaz Jadali

Juriste, professeur à l’université Azad de Téhéran.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org