Navigation – Plan du site
Dossier

Pour conclure

Fariba Adelkhah
p. 98-99

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Le grand mérite de ce numéro d’Hommes & Migrations est de prendre au sérieux le fait migratoire ou diasporique et la pratique sociale du voyage. Ces phénomènes ne relèvent pas d’un effet de mode scientifique qu’aurait engendré la globalisation, même si la conscience accrue de cette dernière, depuis une trentaine d’années, a contribué à la prolifération d’études et l’a précisément érigée en genre universitaire, voire en quasi-discipline. Les articles rassemblés dans ce dossier en relèvent. Aussi, Ils éclairent des dimensions mal connues, par exemple l’émigration iranienne en Arménie ou la littérature iranienne de langue anglaise.

L’essentiel est de bien voir que cette mobilité des Iraniens est antérieure à la phase actuelle de la globalisation, tout en y participant. De tout temps, les Iraniens se sont déplacés et expatriés – pour prendre un terme contemporain un peu anachronique, et très problématique, puisque le Français résidant en Iran est un expatrié, alors que l’Iranien vivant ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fariba Adelkhah, « Pour conclure », Hommes et migrations, 1312 | 2015, 98-99.

Référence électronique

Fariba Adelkhah, « Pour conclure », Hommes et migrations [En ligne], 1312 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3501 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3501

Haut de page

Auteur

Fariba Adelkhah

Politologue, Sciences Po-CERI.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org