Navigation – Plan du site
Dossier

La marche pour l’égalité des droits et contre le racisme

Une tentative de dé-monstration ?
Piero-D. Galloro
p. 19-26

Résumé

Durant l’automne 1983, en allant à pied de Marseille à Paris, les acteurs de cette marche historique ont tenté de redonner des couleurs au visage d’une France blafarde, en pleine crise économique, gagnée par les démons du racisme, enflammée par une vague d’émeutes. Démarche pacifiste, cette action visait autant à exiger la reconnaissance de la place des enfants d’immigrés au sein de la société française qu’à dénoncer les clivages et la violence qui la traversent. Marcher le long des routes de France et donner la chasse à ses monstres.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

La visibilité croissante des flambées urbaines
La Marche de 1983 dans une société en mutation
Effets de l’ethnicisation des rapports sociaux et de la relégation spatiale
La marche pacifiste, une stratégie de retournement du stigmate
La banalité du commun ou les désirs déçus des marcheurs

Aperçu du début du texte

Le 15 octobre 1983 débute la Marche pour l’égalité des droits et contre le racisme, événement central de l’histoire de l’immigration en France. Central parce que cette manifestation se voulait fondatrice d’une nouvelle conscience républicaine et s’inscrit dans le contexte des premières années de crise économique, de situation postcoloniale et de tensions liées aux luttes pour la reconnaissance. Central également parce qu’il consacre l’irruption sur la scène politique française de jeunes, en grande partie des nationaux, dont les parents sont nés dans l’ancien empire colonial français. 1983 restera marquée par la démarche de ces héritiers, qui, face aux exactions subies, ont voulu révéler leur existence sociale par la non-violence. Cette volonté de désinvisibilisation trouvera son point d’acmé le 3 décembre suivant dans un rassemblement place de la Bastille, salué par un : « Bonjour à la France de toutes les couleurs » clamé par l’un des principaux initiateurs devant des dizaines de m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Piero-D. Galloro, « La marche pour l’égalité des droits et contre le racisme », Hommes et migrations, 1313 | 2016, 19-26.

Référence électronique

Piero-D. Galloro, « La marche pour l’égalité des droits et contre le racisme », Hommes et migrations [En ligne], 1313 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3554 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3554

Haut de page

Auteur

Piero-D. Galloro

Maître de conférences, HDR, en sociologie, université de Lorraine, Laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org