Navigation – Plan du site
Dossier

Deux « Arabes » en vedette à la télévision

Karim Kacel et Smaïn
Yvan Gastaut
p. 89-94

Résumé

Au début des années 1980, alors que le débat sur l’immigration mobilise l’opinion publique, la télévision française n’hésite pas à mettre en lumière quelques jeunes issus de l’immigration. Ainsi, de nouvelles figures apparaissent dans nos petites lucarnes peu habituées à mettre en scène des vedettes immigrées. Parmi elles, Karim Kacel et Smaïn sont la preuve d’une réelle mutation du regard et des attentes des téléspectateurs qui apprécient ces nouveaux talents programmés à des heures de grande écoute.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Karim Kacel, poète de la banlieue
Chanter la double identité
Smaïn ou l’incarnation comique des travailleurs immigrés
De l’orphelinat aux feux de la rampe
Conclusion

Aperçu du début du texte

Deux jeunes artistes, Karim Kacel et Smaïn, sauront s’illustrer et acquérir en peu de temps une notoriété inédite, qui dépasse largement le seul cadre du public « arabe » comme c’était le cas pour certains artistes auparavant. Le succès s’offre à eux durant l’année 1983 : il sonne comme l’émergence de la part culturelle de l’immigration maghrébine à travers l’expression de la nouvelle génération née en France, porteuse d’une double identité. Dans le même esprit que l’exposition des artistes issus de l’immigration organisée la même année au Centre Georges-Pompidou et concomitante de la Marche contre le racisme et pour l’égalité, cette éclosion est le signe de l’acceptation d’une France plurielle par une partie de l’opinion.

Karim Kacel, poète de la banlieue

Karim Kacel, né en 1959 dans le XIVe arrondissement de Paris, est l’aîné d’une famille algérienne installée en France durant les Trente Glorieuses. Son père est un ouvrier kabyle analphabète et sa mère originaire d’Alger. Ayant gran...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yvan Gastaut, « Deux « Arabes » en vedette à la télévision », Hommes et migrations, 1313 | 2016, 89-94.

Référence électronique

Yvan Gastaut, « Deux « Arabes » en vedette à la télévision », Hommes et migrations [En ligne], 1313 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3568 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3568

Haut de page

Auteur

Yvan Gastaut

Maître de conférences à l’URMIS, université de Nice, membre du comité de rédaction d’Hommes & Migrations.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org