Navigation – Plan du site
Chroniques
Kiosque

« Mal nommer les choses… »

Mustapha Harzoune
p. 156-157

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

« Poétique » de la haine
Éthique du langage
Un peu de clarté, au moins

Aperçu du début du texte

Depuis les attentats de janvier puis ceux de novembre beaucoup font « leur » Camus : « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. » S’octroyant une légitimité sur le dos du gars de Belcourt, chacun y va de ses mots et de ses explications, on lance sa petite grille de lecture tel un large filet pour enfermer le monde dans les mailles serrées de la rationalité. Sur ce même mode d’inspiration camusienne, osons un écart : chercher du sens, débusquer une cohérence, une logique, à des comportements ultraminoritaires, ne serait-ce pas ajouter au malheur de l’immense majorité des populations qui, pour avoir une proximité culturelle, religieuse ou sociologique avec les terroristes, n’en partagent ni les idéaux ni les méthodes ?

La misère, sociale, économique, le fiasco des interventions occidentales en Afghanistan, en Irak ou en Libye ne peuvent expliquer – à eux seuls – pourquoi des hommes et des femmes décident de se faire exploser et d’entraîner avec eux des centaines de vic...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mustapha Harzoune, « « Mal nommer les choses… » », Hommes et migrations, 1313 | 2016, 156-157.

Référence électronique

Mustapha Harzoune, « « Mal nommer les choses… » », Hommes et migrations [En ligne], 1313 | 2016, mis en ligne le 17 juin 2016, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3595

Haut de page

Auteur

Mustapha Harzoune

Journaliste.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org