Navigation – Plan du site
Chroniques
Musiques

Les 40 ans du Centre Mandapa

François Bensignor
p. 160-164

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Les modes de représentation
Un Art Intemporel
Qu’est-ce que le Kûtiyattam ?

Aperçu du début du texte

En 1975, naissait le Centre Mandapa, au cœur du XIIIe arrondissement de Paris. D’abord dédié à la danse indienne, ce lieu pionnier est l’une des rares scènes de la capitale présentant régulièrement des spectacles de musiques et danses du monde. Milena Salvini, qui l’a fondé avec son mari et le dirige, a joué un rôle primordial pour une meilleure connaissance des formes de représentations musicales, théâtrales et dansées de l’Inde en France et dans le monde. La relation privilégiée qu’elle entretient avec Ariane Mnouchkine a donné naissance à des nuits mémorables au Théâtre du Soleil, notamment consacrées aux à l’art du Kathakali et du Kûtiyattam.

Née à Milan d’un père italien et d’une mère française, Milena Salvini est âgée de quatre ans lorsque sa mère s’installe à Paris après le décès de son mari. Pianiste, celle-ci évolue dans l’univers des bals, des piano-bars et des cabarets de chanson. Pour la petite Milena, la voie est toute tracée : solfège, piano, puis, à 15 ans, accession a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Bensignor, « Les 40 ans du Centre Mandapa », Hommes et migrations, 1313 | 2016, 160-164.

Référence électronique

François Bensignor, « Les 40 ans du Centre Mandapa », Hommes et migrations [En ligne], 1313 | 2016, mis en ligne le 17 juin 2016, consulté le 27 mai 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3597

Haut de page

Auteur

François Bensignor

Journaliste.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org