Navigation – Plan du site
Dossier

Souffrances psychiques et mobilité sociale ascendante

Le cas des adolescents français d’origine chinoise à Paris
Simeng Wang
p. 11-18

Résumé

Pour certains adolescents français d’origine chinoise issus de milieux populaires, une prise en charge psychiatrique peut être interprétée comme un moyen de s’ouvrir le champ des possibles. Par contraste, pour des jeunes issus des classes moyennes, le sentiment de n’appartenir ni à leur milieu d’origine ni au milieu de leur aspiration peut fonctionner comme générateur de difficultés psychologiques au quotidien. Ainsi, en fonction du milieu d’origine et de la volonté de mobilité sociale, chaque individu façonne de manière différente ses souffrances psychiques et recours aux soins.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Qui sont ces adolescents français d’origine chinoise ?
Le suivi pédopsychiatrique comme voie possible de mobilité sociale
La recherche d’un lieu d’accueil pour échapper aux contraintes familiales
Conscience de classe génératrice de difficultés psychologiques
Une vie entre deux mondes
Conclusion

Aperçu du début du texte

Parmi les travaux sociologiques anglo-saxons et francophones mettant la focale sur les descendants de migrants, certaines problématiques communes apparaissent de manière récurrente : le processus d’ajustement biculturel des enfants tel que l’apprentissage des langues, la socialisation effectuée dans le contexte institutionnel notamment par l’école et par la rue. Dans le cas spécifique de la France, les travaux traitent majoritairement des descendants d’origine africaine ou maghrébine alors que les descendants de migrants issus de régions dépourvues de dimension postcoloniale sont relativement peu étudiés. Les études existantes ont montré que, contrairement à certaines représentations véhiculées par la presse et le discours politique d’enfants chinois « dociles », « discrets » ou encore « scolairement réussis », ces derniers sont amenés, comme les jeunes de toute origine ethnique, à construire leur avenir en fonction de leur origine sociale et à vivre différemment les aspirations et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simeng Wang, « Souffrances psychiques et mobilité sociale ascendante », Hommes et migrations, 1314 | 2016, 11-18.

Référence électronique

Simeng Wang, « Souffrances psychiques et mobilité sociale ascendante », Hommes et migrations [En ligne], 1314 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 26 mars 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3625 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3625

Haut de page

Auteur

Simeng Wang

Docteure en sociologie diplômée à l’ENS-EHESS (CMH) et postdoctorante contractuelle IFRIS affectée au CEPED.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org