Navigation – Plan du site
Dossier

Le parcours atypique d’une psychiatre française née en Chine

Entretien avec Chengnan Zhan
Simeng Wang
p. 21-25

Résumé

Née en 1985 dans la région de Wenzhou et immigrée à Paris à l’âge de 10 ans et demi, Chengnan Zhan1 est psychiatre. Depuis novembre 2015, elle travaille sur le secteur psychiatrique du pôle Paris Centre. Nous nous sommes rencontrées à la suite d’un courrier électronique qu’elle m’avait adressé, dans lequel elle partageait ses sentiments en lisant mes travaux publiés et exprimait son souhait d’une rencontre. Le parcours singulier de Chengnan – une ascension sociale atypique et rare parmi les descendants de migrants wenzhounais –, ainsi que ses pratiques professionnelles de recevoir des patients issus de la même origine ethnique qu’elle, permettent de préciser les caractéristiques propres à cette population en matière de relations familiales, de critères de « réussite », de mobilité sociale, d’expression des souffrances psychiques et de recours aux soins en santé mentale.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Simeng Wang : Lorsque vous êtes arrivée en France, quelles ont été vos premières impressions ? Pourriez-vous nous parler un peu de votre parcours, de votre enfance en Chine et de votre adolescence en France ?

Chengnan Zhan : Je vivais dans un petit village, près de la ville de Wenzhou, dans un cadre champêtre, paisible. Les conditions de vie étaient plutôt modestes, rien à voir avec la vie parisienne. À l’époque où je suis arrivée par le regroupement familial, c’était en 1995, il y avait presque un décalage de cinquante ans entre la vie villageoise et la vie parisienne. J’étais impressionnée parce qu’il y avait des barres d’immeubles, des visages que je n’avais jamais vus, des visages étrangers, des personnes de couleurs… C’était tout nouveau. Je vivais un changement total, sur tous les plans : le passage d’un pays communiste à une société démocratique, celui de la vie rurale à la vie urbaine. En outre, j’ai dû quitter mes grands-parents pour rejoindre ma mère. Tout cela faisait bea...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simeng Wang, « Le parcours atypique d’une psychiatre française née en Chine », Hommes et migrations, 1314 | 2016, 21-25.

Référence électronique

Simeng Wang, « Le parcours atypique d’une psychiatre française née en Chine », Hommes et migrations [En ligne], 1314 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 29 juin 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3626 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3626

Haut de page

Auteur

Simeng Wang

Docteure en sociologie diplômée de l’ENS-EHESS (CMH) et actuellement post-doctorante contractuelle IFRIS affectée au CEPED.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org