Navigation – Plan du site
Dossier

Les associations chinoises

La transition générationnelle d’immigrés chinois aujourd’hui à Paris
Chen Ken
Traduction de Stéphane Lévêque
p. 35-42

Résumé

Créée en 2009, l’Association des jeunes Chinois de France (AJCF) compte parmi les nouvelles structures qui redessinent le paysage associatif chinois à Paris. Elle est l’émanation du désir des descendants de migrants de mettre en avant des objectifs différents de ceux de la première génération. Par leur engagement socioculturel fondé sur un projet de vivre ensemble, les associations de ce type entendent à la fois sortir de l’entre-soi qui caractérisait les initiatives de leurs aînés et poursuivre la lutte contre les préjugés qui visent les Chinois en France, en s’engageant dans la politique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Typologie des associations chinoises à Paris
Associations chinoises et générations
Associations chinoises et reconnaissance publique
L’AJCF : une association de la deuxième génération
Prise d’autonomie et coopération avec les leaders de la première génération
L’engagement socioculturel
L’AJCF en lutte contre le racisme
De l’association à l’engagement politique
L’association comme ressource professionnelle
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les associations chinoises sont de plus en plus visibles en France. Cette visibilité peut s’expliquer, entre autres, par l’engagement croissant de la nouvelle génération de Français d’origine chinoise, arrivés jeunes ou nés en France. Après avoir dressé un tableau du monde associatif chinois à Paris, nous souhaitons souligner comment la deuxième génération transforme et modernise les formes associatives, voire crée de nouvelles associations très visibles dans la sphère publique. Le cas de l’Association des jeunes Chinois de France (AJCF) permet de démontrer comment l’engagement associatif des jeunes est essentiel pour leur projet d’avenir, ainsi que pour leur accès à certaines sphères sociales et politiques de la société française.

Les associations sont une forme d’organisation ayant pour objectif de favoriser l’agir ensemble. Les associations chinoises, comme celles créées par des immigrés d’autres origines, telles qu’elles ont été décrites dans l’ouvrage de Milena Doytcheva, sont d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chen Ken, « Les associations chinoises », Hommes et migrations, 1314 | 2016, 35-42.

Référence électronique

Chen Ken, « Les associations chinoises », Hommes et migrations [En ligne], 1314 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 26 mars 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3629 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3629

Haut de page

Auteur

Chen Ken

Doctorant en sociologie, URMIS, université Paris-Diderot Paris-VII.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org