Navigation – Plan du site
Dossier

L’attentat contre Charlie Hebdo vu du Québec

Une discussion sur la liberté d’expression et la critique de la religion
Gilles Gauthier
p. 33-41

Résumé

L’attentat commis contre le magazine satirique Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 à Paris a bouleversé la presse internationale. Entre les messages de soutien affluant du monde entier, se diffuse également le besoin d’analyser la situation, de comprendre l’origine de la menace et au nom de quoi des journalistes ont pu ainsi être assassinés. Au Québec, dès les jours qui suivent l’événement, le débat médiatique se focalise sur le lien problématique entre défense de la liberté d’expression et critique des religions. Or les journalistes qui y prennent part sont loin d’être unanimes et obéissent chacun à des présupposés différents.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

L’idée d’amplitude du débat public
Une représentation schématique
La possibilité de critiquer la religion (0)
Le rejet de la théorie de la provocation (A)
La liberté d’expression : du droit à l’obligation (B)
Pour une critique des médias (C)
Le droit à la critique de la critique de la religion (D)
Un questionnement éthique (E)
La liberté d’offenser
Expression du droit et vision du monde
Conclusion

Aperçu du début du texte

Au Québec, comme partout ailleurs dans le monde occidental, l’une des réactions très fortes à l’attentat commis contre Charlie Hebdo en janvier 2015 a consisté en une défense de la liberté d’expression. Parce que l’acte terroriste avait été commis contre un magazine satirique qui, précisément, défiait toute forme de censure, il était normal de le condamner au nom de la liberté de pensée et de parole. Cette apologie de la liberté d’expression s’est immédiatement portée sur un droit de critiquer la religion. La chose n’était pas non plus étonnante dans la mesure où le motif reconnu de l’attentat a été l’attitude provocatrice affichée par l’hebdomadaire à l’égard des religions, tout spécialement l’islam, par la publication des caricatures de Mahomet.

Telle fut la ligne de pensée cardinale exprimée au lendemain de la tuerie. Mais, au-delà de la liaison formelle faite entre la sauvegarde de la liberté d’expression et le droit de critiquer la religion, les positions prises sur les implicat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Gauthier, « L’attentat contre Charlie Hebdo vu du Québec », Hommes et migrations, 1315 | 2016, 33-41.

Référence électronique

Gilles Gauthier, « L’attentat contre Charlie Hebdo vu du Québec », Hommes et migrations [En ligne], 1315 | 2016, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 27 février 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3712

Haut de page

Auteur

Gilles Gauthier

Professeur au Département d’information et de communication de l’université Laval (Québec).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org