Navigation – Plan du site
Dossier

L’extrême droite et l’islam : fractures idéologiques et stratégies électorales

Gilles Frigoli et Gilles Ivaldi
p. 27-34

Résumé

Le discours de l’extrême droite française sur l’islam est loin d’être uniforme. La religion musulmane cristallise des représentations négatives à l’encontre de ses pratiquants, considérés selon le double prisme d’une immigration et d’une altérité jugées menaçantes. Mais, au sein de certaines franges de la nébuleuse extrémiste, elle est perçue comme un allié objectif dans le combat culturel à livrer contre un ennemi commun : une société considérée comme décadente. La coexistence de ces deux logiques traduit, tout autant que le maintien de fractures idéologiques au sein de l’extrême droite, la tension qui parcourt la stratégie électorale d’un Front national pris entre volonté de normalisation et souci de différenciation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

L’islam et la nébuleuse extrémiste
Le front de la foi
L’islam comme morale
Antisémitisme
Le Front national et l’islam
Un nouveau roman national ?
Ambiguïtés et fractures frontistes
Conclusion

Aperçu du début du texte

Comme s’accordent à le souligner les historiens de l’extrême droite française, celle-ci n’a jamais constitué un bloc homogène. Et il n’est guère étonnant qu’au sujet de l’islam s’y expriment des attitudes différentes dont la diversité épouse quelques-unes des lignes de fracture qui l’ont toujours traversée. Vus sous cet angle, l’islam et les prises de position qu’il suscite peuvent servir l’analyse des divergences idéologiques et stratégiques qui continuent de structurer cet espace politique, des logiques qui conditionnent la recherche de compromis ou d’alliances internes et externes et, par là, des variables avec lesquelles doit aujourd’hui composer le Front national dans l’établissement de sa doctrine et de son programme électoral.

On verra dans l’existence de ces divergences la trace de deux contextes d’action différents spécifiés par leurs dimensions organisationnelles et stratégiques. D’un côté, se donne à voir ce que l’on pourrait qualifier de « nébuleuse extrémiste ». Il s’agi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Frigoli et Gilles Ivaldi, « L’extrême droite et l’islam : fractures idéologiques et stratégies électorales », Hommes et migrations, 1316 | 2017, 27-34.

Référence électronique

Gilles Frigoli et Gilles Ivaldi, « L’extrême droite et l’islam : fractures idéologiques et stratégies électorales », Hommes et migrations [En ligne], 1316 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 18 août 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3789 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3789

Haut de page

Auteurs

Gilles Frigoli

Maître de conférences en sociologie, Université Nice-Côte d’Azur, CNRS, IRD, Urmis.

Articles du même auteur

Gilles Ivaldi

Chargé de recherche au CNRS, Université Nice-Côte d’Azur, IRD, Urmis.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org