Navigation – Plan du site
Dossier

2006-2016, 10 ans d’aumônerie militaire du culte musulman

Bilan et perspectives
Elyamine Settoul
p. 109-117

Résumé

L’aumônerie militaire du culte musulman est une création récente en France. Structurée depuis une décennie au sein de l’armée française, la présence d’aumôniers militaires musulmans constitue un symbole fort, de la part de la grande muette, dans la reconnaissance de la diversité des croyances de ses troupes. Ces aumôniers traduisent également la volonté d’encadrer la pratique de l’islam dans les régiments. Si la religion musulmane demeure un sujet sensible dans la société française, objet de discriminations et de préjugés, les valeurs de soumission et de respect qu’elle prône participent à renforcer l’esprit de corps dans l’armée, fondé sur l’unité d’une République laïque.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Présence ancienne et organisation conjoncturelle du culte musulman
Le service national et les difficultés d’intégration des secondes générations issues de l’immigration
Entre persistance des discriminations religieuses et crainte du repli confessionnel
Ajustement et formatage de l’islam à travers l’aumônerie militaire
Militaires français et musulmans : quelles pratiques ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’instauration d’une aumônerie militaire musulmane en 2006 par la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie constitue une initiative historique qui, de fait, met fin à une situation anticonstitutionnelle pour les soldats français partageant cette confession. En effet, ce traitement différencié s’inscrit de fait en discordance avec le premier article de la Constitution de 1958 qui institue le fait que « la République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances ». Cette normalisation apparaît comme un phénomène relativement récent lorsqu’on prend en considération le fait que l’institution compte une présence massive de musulmans depuis la période de conquête coloniale de l’Afrique du Nord au xixe siècle. Au-delà de cette émergence tardive, l’analyse de la mise en place d’une aumônerie militaire musulmane dans le contexte français constitue un domaine de recherche intéressant à plusieurs ti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elyamine Settoul, « 2006-2016, 10 ans d’aumônerie militaire du culte musulman », Hommes et migrations, 1316 | 2017, 109-117.

Référence électronique

Elyamine Settoul, « 2006-2016, 10 ans d’aumônerie militaire du culte musulman », Hommes et migrations [En ligne], 1316 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 18 août 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3804 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3804

Haut de page

Auteur

Elyamine Settoul

Chercheur associé en science politique à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org