Navigation – Plan du site
Dossier

Dialogues entre musulmans et non-musulmans

S’apprivoiser pour mieux vivre ensemble en Belgique
Morgane Devries et Altay Manço
p. 119-128

Résumé

Les représentations négatives et les préjugés culturels dont sont victimes les populations immigrées, en particulier musulmanes, questionnent les modalités de la compréhension de l’autre. Cet article présente différentes approches et méthode pour mettre en œuvre des dialogues entre musulmans et non-musulmans. Les approches institutionnelle, pédagogique et confessionnelle concourent à poser les bases d’une compréhension entre les communautés, afin de leur permettre de construire ensemble leur avenir.>

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Les approches juridico-légales et institutionnelles
Les approches socio-éducatives pour le dialogue interculturel
Les approches théologiques pour le dialogue interreligieux
L’institutionnalisation de l’islam
La formation des cadres musulmans
Échanges de « bonnes pratiques » de dialogues locaux
Les forums réflexifs
Le mode d’emploi de ces forums
La participation citoyenne, une démarche de dialogue à promouvoir

Aperçu du début du texte

À l’heure où le religieux et l’islam questionnent les habitants européens, autant du côté des communautés musulmanes que non musulmanes, il importe d’analyser la manière dont ces derniers perçoivent les valeurs défendues par l’Europe, en vue de faire disparaître les crispations qui empêchent le dialogue. Une enquête commanditée par l’Union européenne (UE) et réalisée dans dix pays membres sur le rapport entre musulmans et non-musulmans met en exergue la convergence des acteurs sur les valeurs de la liberté d’expression, le respect de la loi et l’égalité des chances. La seule divergence qui est mentionnée porte sur le respect des religions, valeur qui semble plus importante pour les personnes de confession musulmane. Ce constat met en lumière l’actuelle interrogation sur l’adéquation entre démocratie et religion, rendue notamment visible par l’islam au travers de certaines pratiques dans la sphère publique et, plus particulièrement, par la question de la radicalisation.

Aussi, face à ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Morgane Devries et Altay Manço, « Dialogues entre musulmans et non-musulmans », Hommes et migrations, 1316 | 2017, 119-128.

Référence électronique

Morgane Devries et Altay Manço, « Dialogues entre musulmans et non-musulmans », Hommes et migrations [En ligne], 1316 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 18 août 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3806 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3806

Haut de page

Auteurs

Morgane Devries

Collaboratrice de l’Irfam.

Altay Manço

Directeur scientifique de l’Irfam.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org