Navigation – Plan du site
Chroniques
Repérages

Soldats et travailleurs portugais en France (1916-1918)

Marie-Christine Volovitch-Tavares
p. 164-169

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Des travailleurs portugais pour les usines et les campagnes en France
La formation du corps expéditionnaire portugais (CEP)
La bataille de la Lys, le 9 avril 1918
Mémoires partagées françaises et portugaises
La Grande Guerre, première étape de l’immigration portugaise en France

Aperçu du début du texte

Jusqu’à la Première Guerre mondiale, on ne comptait qu’un millier de Portugais en France, des rentiers aisés, des artistes puis, à la fin du xixe siècle, de petits groupes d’exilés républicains réfugiés et quelques dizaines d’ouvriers venus après avoir travaillé avec des entreprises françaises au Portugal.

La Première Guerre mondiale a marqué un tournant radical en amorçant l’immigration portugaise en France. Jusque-là, les Portugais émigraient massivement vers le Brésil et, beaucoup moins, vers d’autres pays d’Amérique ou vers les colonies portugaises, mais ils allaient très rarement en Europe, à l’exception de l’Espagne voisine. C’est l’entrée en guerre du Portugal, le 9 mars 1916, aux côtés de la France et de la Grande-Bretagne et la Convention de main-d’œuvre signée le 28 octobre 1916 entre la France et la Portugal qui firent de la France un horizon pour les émigrants portugais. Ainsi, partirent vers la France à la fois les soldats du corps expéditionnaire portugais (CEP) et les ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Christine Volovitch-Tavares, « Soldats et travailleurs portugais en France (1916-1918) », Hommes et migrations, 1316 | 2017, 164-169.

Référence électronique

Marie-Christine Volovitch-Tavares, « Soldats et travailleurs portugais en France (1916-1918) », Hommes et migrations [En ligne], 1316 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 18 août 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/3825

Haut de page

Auteur

Marie-Christine Volovitch-Tavares

Professeure d’histoire, Vice-présidente du Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques (CERMI).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org