Navigation – Plan du site
Chroniques
Cinéma

Les neiges du Kilimandjaro

Film français de Robert Guédiguian
André Videau
p. 138

Texte intégral

1Au détour de la cinquantaine, Marie-Claude et Michel ont toujours le cœur à gauche (Ariane Ascaride et Jean-Pierre Darroussin chez Guédiguian comme chez eux). Même si les lendemains ne chantent plus guère et que les avant-hier se consolent avec une romance indélébile de Pascal Danel, plus nostalgique et langoureuse que La Carmagnole. Ils ont les récompenses d’une vie de travail modeste avec une maison au flanc de l’Estaque et ses escaliers en éventail qui distribuent l’ombre, le soleil et la vue sur la mer. De quoi attendre la retraite en recevant enfants et petits-enfants pour la baignade, le pastis et le barbecue dominical.

2Mais la précarité survient avec un plan de licenciements auquel Michel, délégué syndical CGT, ne peut se soustraire. Il faut avoir recours à quelques expédients pour joindre les deux bouts. Distribuer des prospectus, garder les minots, cuisiner, bricoler, s’attaquer enfin à la véranda de Gilles (Adrien Jolivet), recevoir les intimes (surtout Raoul et Denise, Gérard Meylan et Marilyne Canto, les plus proches parents, les indéfectibles complices). Marie-Claude et Michel vont pouvoir fêter dignement leurs trente ans de mariage, partir pour le Kenya ou la Tanzanie et le fameux Kilimandjaro !

3Leur bonheur va voler en éclats avec l’irruption en pleine partie de cartes de deux énergumènes armés et masqués. Ils sont battus, dépouillés, humiliés. Ils comprendront vite à travers une belle histoire de bédé et de petits frères, où Guédiguian déploie toute sa fougue romanesque, que les agresseurs sont de jeunes collègues de travail, sans foi, ni loi. Leur monde s’écroule une seconde fois. Aux tentations nihilistes ou vindicatives, l’auteur va opposer une poignante leçon d’humanité. On regagne l’Estaque avec le sentiment de la proximité d’une vie meilleure. Ça s’arrose. Tournée générale de Métaxas pour se requinquer. Appelez le serveur : Pierre Niney. C’est un poète et un philosophe. Un nouveau venu dans la troupe de Guédiguian.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

André Videau, « Les neiges du Kilimandjaro », Hommes et migrations, 1294 | 2011, 138.

Référence électronique

André Videau, « Les neiges du Kilimandjaro », Hommes et migrations [En ligne], 1294 | 2011, mis en ligne le 29 mai 2013, consulté le 24 avril 2017. URL : http://hommesmigrations.revues.org/593

Haut de page

Auteur

André Videau

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • Revues.org